La naissance de la tragédie                   

conçu et mis en scène par Maxime Kurvers

avec Julien Geffroy

écriture et dramaturgie, Julien Geffroy, Maxime Kurvers, Caroline Menon-Bertheux
costumes, Anne-Catherine Kunz
lumières Manon Lauriol
répétiteurs Claire Rappin et Charles Zévaco

Quelles sont les conditions de possibilité minimales du théâtre ? Non pas son origine perdue ou sa nature authentique, mais, simplement, sa manière d’advenir. Dans naissance de la tragédie, c’est hors du spectaculaire, loin des effets de fascination et des formes devenues ornements, qu’il se manifeste. Par la douceur et l’évidence d’une situation réduite à ses coordonnées essentielles : un acteur, sur scène, n’ayant rien d’autre à jouer que sa mémoire. Ses souvenirs conjuguent la fable des Perses d’Eschyle au récit fantasmatique de sa première représentation : c’est au théâtre de Dionysos à Athènes, en 472 avant notre ère, qu’aurait été donnée la plus ancienne des pièces produites en Occident. Mais qu’on ne s’y trompe : ici, nulle tentation de retour à un quelconque « âge d’or » de l’art dramatique. L’histoire et la fiction, le passé et le présent, l’affect et la rationalité sont pris dans un mouvement dialectique. À l’hommage rendu au vestige historique, non comme monument ancien mais strate contemporaine, répond la recherche infatigable de ce qui touche, parfois incidemment, nos capacités affectives. Une tentative de penser le lieu où, justement, la tragédie advient et lève sa splendeur.

​​

production La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers ; MDCCCLXXI (Paris)
coproduction Festival d’Automne à Paris

avec le soutien de La Ménagerie de verre (Paris) dans le cadre du Studiolab, de Montévidéo - Créations contemporaines (Marseille), du CND Centre national de la danse (Pantin), du Théâtre National de Strasbourg, des Tréteaux de France - centre dramatique national, pour la mise à disposition de leurs espaces de répétitions 


Maxime Kurvers est artiste associé à La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers

spectacle créé le 23 novembre 2018 à La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

Le 28 juin à 21h